Je parlerai ici du Monde Astral -ou Monde des Morts ("au-delà" de notre monde matériel) plus longuement que dans les articles que j'ai pu faire précédemment. Tout d'abord, un point fondamental : le plan astral coïncide avec le plan physique dense, en terme spacial. Tout ce qui se trouve dans l'astral est le pendant d'un certain endroit de la planète. C'est "l'autre côté", invisible physiquement pour le commun des gens, de la réalité visible. Là où il y a de la vie, dans le Monde physique dense, il y aura un pendant astral, énergétique et vibratoire. C'est à la fois l'Astral qui est créé par la conscience du vivant, et l'inverse, puisque la Déesse est à l'origine de la naissance de la conscience.

Le jour, en pleine conscience, nos corps physique et corps astral concordent et se complètent dans leurs mouvements, le corps astral étant désactivé. Mais pendant le sommeil et afin de regénérer l'éther dont est constitué, il sort légèrement des limites physiques du corps, afin de mieux absorber l'énergie cosmique nécessaire à la vie spirituelle. C'est pendant le sommeil, état rappelant de loin l'inactivité mortelle, que le corps astral est le plus réceptif pour la plupart des gens, et c'est le corps émotionnel - constamment (mais partiellement) actif - qui provoque le phénomène des rêves.


- Les différents niveaux de l'Astral -

       C'est au sein de ce Plan Astral que les âmes des désincarnés permanents -les personnes "récemment" (c'est un terme subjectif...) décédées- et temporairement -les personnes en état de mort imminente et les voyageurs de l'astral- se trouvent en quittant leurs corps physiques. C'est un endroit où les âmes qui ne se sentent pas encore prêtes à faire autrement poursuivent leurs habitudes, émotions et ambitions de leur toute dernière vie. Certaines y sont assez inconscientes de leur état (se sentant comme dans un rêve perpétuel), d'autres, plus conscientes, poursuivent parfois des buts spécifiques (par exemple certains ancêtres qui veillent sur leur famille, ou parfois des personnes tourmentées pour une certaine raison et souhaitant faire du mal à quelqu'un en particulier, mais parfois plus simplement des personnes ayant un message à faire passer aux vivants et qui se trouvent par là même dans l'incapacité de le faire dans leur état - d'où parfois l'obsession de certains fantômes qui peut peser lourd sur le monde des vivants [sentiment de poursuite, de n'être jamais tranquille, ect...]- qui nécessite donc l'aide d'un intermédiaire [= "médium"] capable de passer consciemment d'un plan à l'autre). C'est cet endroit que les catholiques appellent "Purgatoire", parce que c'est là que la première transition s'opère.

 

Bas_astral      C'est le "Bas Astral" - qui est une sphère de souffrance, de colère ou bien d'obsessions diverses composant la partie la plus sombre de l'Astral - que ces mêmes personnes appellent "Enfer" (ou "les enfers" pour les païens). Dans la partie basse de l'Astral (elle n'a rien de basse, si ce n'est qu'elle est la plus sombre et froide), les personnes défuntes qui ont connu des vies ou morts tragiques et horribles, restent dans un état émotionnel défini (constante peine, constante colère par ex.), sans pouvoir par eux-mêmes trouver autre chose que cette dimension de souffrance, parce que c'est la seule chose qu'elles aient jamais connu de leur vivant, ou parce qu'elles restent traumatisées (comme il en advient de même des victimes d'agressions qui demeurent vivantes) par les circonstances de leur mort. C'est un état de choc perpétuel, qui s'estompe avec le temps le plus lentement du Monde Astral (parfois il faut plusieurs siècles physiques pour que cet état s'estompe). Il n'y a pas grand chose à faire, face à de telles entités, dans la majorité des cas, si ce n'est être patient et leur envoyer des vibrations de guérison, d'amour et de compréhension : à travers soi si le fantôme est attaché à une personne particulière, ou à travers de la musique, de l'encens, de la lumière douce et ne serait-ce que des pensées positives si le fantôme est attaché à un lieu particulier ; ça aidera les vivants également à faire face à ce qu'ils pourraient ressentir comme une "attaque personnelle" (mais je répète que dans la plupart des cas les esprits n'en ont rien à faire des vivants qui les entourent, pour des fantômes des sphères dites "basses" de l'Astral, les vivants paraissent les ignorer, et comme la plupart de ces mêmes vivants ne leur répondent pas sinon à travers des vibrations de peur, de haine ou de rejet... ça a tendance à aggraver leur état ! Voire jusqu'à leur faire considérer les vivants comme des intrus et entités néfastes [ce qui devient le cas d'ailleurs, même si les vivants - comme les fantômes en question - pensent à tort que ce n'est pas de leur faute, mais c'est "l'autre qu'a commencé !"... sans commentaire, cette évocation est à elle seule tellement récurrente chez les êtres humains qu'il n'y a rien besoin d'y ajouter]). Il existe cependant une poignée d'entités vraiment et profondément malveillantes, qui détruisent sans autre but que pour la destruction elle-même, mais dans la Vie comme dans la Mort, elles ne sont qu'une faible minorité. La majorité des entités de l'Astral se situent dans une sorte de moyenne.


Haut_Astral          Dans les Hautes Sphères Astrales, il y a des terres magnifiques, vibrant d'un amour encore plus fort que celui que l'on peut ressentir parfois dans le Seuil. C'est le "Paradis" catholique, le "Summerlands" wiccan, les Terres d'Eté, les Terres des dieux et de la Déesse. C'est là où, une fois que nous acceptons la lumière, nous entrons et retrouvons bon nombre de nos ancêtres et toutes les âmes les plus merveilleuses que la Terre ait jamais portées :). Nous y restons un temps défini en fonction de notre niveau d'évolution, plus on a progressé et plus il nous est accordé d'y séjourner longtemps -et cela quelle que soit notre religion : si nous rêvons de l'Amour/le Bien/la Lumière ou l'Absolu (qui sont quatre choses désignant la même, en réalité), nous méritons tous cet endroit, si nous oeuvrons pour l'évolution positive des choses, même à toute petite échelle. Cet endroit est universel, aucune conviction ni connaissance ne résiste à la dissolution du temps : il ne reste plus qu'infinies émotions, infini Amour et infinie Perdition (l'émotion ressentie par elle, et non le terme moral si cher aux intégristes religieux de tous poils!) : c'est ça, ce que nous wiccans qualifions de "Déesse". Puis, notre temps imparti, nous choisissons les conditions de l'incarnation à venir, et ces choix fonderont notre prochaine existence. Plus nous avons amené de guérison et de joie sur Terre de notre vivant, plus il nous est accordé de rester longtemps en cette sphère de transcendante et d'extase. Nous sommes tous nés de notre propre chute, et nous naissons lumineux, illimités, libres et insouciants. Nous subirons (une fois nés à nouveau) les épreuves de l'école de la Vie à nouveau, jusqu'à ce que notre Mère cosmique nous rappelle à Elle lorsque nous en serons prêts, et que se réincarner n'aura plus aucune utilité, pour devenir pure vibration et qu'elle nous réabsorbe (plus nous amenons d'amour sur Terre, plus nous DEVENONS nous-même l'Amour et la Pulsation du Temps)... notre corps mental - celui qui se dégage lorsque le corps astral de la précédente incarnation meurt quand on atteint les sphères plus hautes (comme les Terres d'Eté) - se fond et libère le corps causal qui rejoint l'éther cosmique pour ne faire plus qu'un avec l'Univers... puis c'est la naissance du voyage karmique d'une toute nouvelle âme, formée par ce même éther causal ... et la boucle de l'Ourobouros est bouclée ! :)

Nés de l'Esprit, nous retournons à l'Esprit. Nous pourrions conclure en connaissant cela que la Matière n'est rien, mais sans matière, nous n'existerions pas. Ni jupiter, ni mars, ni aucune autre planète que la Terre ne connaît l'alliance des 4 éléments qui donne naissance à l'Esprit. C'est pour cela qu'il faut vénérer la Terre, car elle n'est pas "pure poussière", c'est grâce à Elle (union de l'Air, de l'Eau et de la Terre), comme au Soleil (l'essence du Feu) que TOUT EXISTE pour nous... et ainsi il ne pourrait n'y avoir non plus d'Esprit (Ether akashique). Il faut révérer la Matière et le Temps, car ils sont les inspirateurs primordiaux de toutes existences, et c'est la source du Bien...

Tous nos corps, à chacune de leur mort, se refonderont dans la matrice qui les a vu naître : le corps matériel à la matière. Le corps émotionnel aux pulsations vitales subtiles, "astrales" de la matière. Le corps mental aux fibres des sphères ultérieures de l'Astral. L'esprit à l'éther akashique primordial. Un microcosme dans le Macrocosme, et inversement. De l'Unité au multiple, et du multiple à l'Unité. En ces mots contiennent le seul et unique "mystère" de la vie, la seule et unique vérité de l'existence, la seule et unique loi expliquant tous les phénomènes de la vie et de la magie : la seule loi qu'aucun livre ne vous enseignera jamais, et l'unique leçon que la Nature (celle qui est autour de soi, comme celle qui est en soi) vous murmure à l'oreille, si vous réapprennez à l'écouter. Et nous aurons tous, tôt ou tard, à voir la Déesse dans les yeux, car nous sommes tous nés de la pénétration de la Terre -gigantesque sphère fertile- par des milliards d'esprits vagabonds -entités extraterrestres aux corps de serpent dôtés de volontés surpuissantes- recherchant cette perfection et cette bénédiction si rare qu'est le Cercle Féminin Sacré, qui n'existe qu'en ce seul système solaire, et dont des milliards de corps célestes subissent douloureusement l'absence, des milliards d'années-lumières à la ronde.


Astral- Voyage Volontaire -

       Dans le cas de la projection astrale consciente, et si l'on veut y parvenir sans tomber dans une forme de somnambulisme du fantôme, il faut mettre en place des dispositifs particuliers. En effet et premièrement, le corps doit revêtir la passivité la plus proche de celle du cadavre. Il faut lâcher prise, lâcher tout son corps, la décontraction physique doit être totale, et le corps dense doit se sentir petit à petit adhérer au sol, s'y ancrer comme si on commençait même à se décomposer. Il faut avoir un mental totalement apaisé, et taire la pensée au maximum, là aussi comme si nous étions morts. C'est aussi assez important de pouvoir se sentir en paix, et protégé, parce que ça conditionne l'esprit à attirer vers lui les énergies positives ("bénéfiques") et non celle des entités du "bas astral". C'est très important de se sentir invincible, parce que c'est la vibration que vous renverrez aux entités que vous verrez dans l'astral, et elle "ressentiront" votre invincibilité, et le plus fort vous y croirez, le plus fort elles le sentiront aussi et y croiront elles aussi... mais attention à ne pas tomber dans l'égocentrisme exacerbé, non plus, parce que c'est une émotion qui attire vers le bas aussi (vers le Monde Physique mais aussi les énergies du "bas astral").

Une fois le corps et le mental rendus inactifs, vous ressentirez un début de bourdonnement monter à vos oreilles, et vous commencerez à ressentir votre propre énergie vitale (vous sentirez une très forte vibration) : c'est le signe que votre corps astral commence à devenir plus sensible, et à prendre le pas sur votre corps physique. C'est la zone sensible du processus : un rien de bruit, une perception, un début d'émotion et vous reviendrez au point zéro si vous n'avez pas la volonté suffisante pour passer outre ces signaux. Il y a d'ailleurs un moyen de jouer sur ce fait : trouvez un désir (non sexuel ou émotif) qui ne pourrait se soulager que si vous vous déplaciez à un endroit spécifique (de préférence que vous connaissez bien et auquel vous attachez des souvenirs très agréables)... en général l'envie d'être avec l'amour de sa vie marche très bien ! L'envie de boire, ou l'envie de se reposer loin de toutes agressions morales sont également très efficaces pour "motiver" le subconscient (qui forcera plus volontiers votre corps astral à rejoindre l'objet, personne ou endroit désiré). Il faut que vous ressentiez le sommeil venir, mais il est impératif que vous restiez conscient au maximum, sinon vous vous endormirez, et vous ne pourrez commander les mouvements de votre fantôme (corps astral). Au pire, vous ferez un rêve commun ; au mieux (c'est à dire dans le cas où vous êtes quand même parvenu à débuter la séparation des corps astral et physique), votre fantôme jouera au somnambule (il se déplacera vaguement, en suivant les déplacements de votre corps de rêve [=corps émotionnel]).

Cette vibration montera de plus en plus. Elle pourra vous faire ressentir très fortement un état identique à l'orgasme ou à la mort (je n'ai personnellement ressenti que la sensation de jouissance), aussi si vous rencontrez le cas second, surtout EVITEZ DE PANIQUER. C'est essentiel, sinon le subconscient forcera votre corps astral à rester dans les limites de votre corps physique. Commencer à "pousser" au niveau du troisième oeil (chakra Ajna), comme si vous vouliez faire ressortir votre conscience (âme, si vous préferez) par ce point, et suggérez-vous avec force de vous "évaporer" par chacun de vos pores. Le bourdonnement entendu commencera à se transformer en le son "om" (mantra du chakra ultime : Sahasrara, situé au sommet du crâne), et les vibrations dans votre corps montront en pique. Vous commencerez à voir (paupières fermées) comme un pont/puits/tunnel de lumière, qui est l'entrée du Monde Astral. La sortie du corps physique à proprement parler se passe en général sur un laps de temps très court, de deux secondes maximum, durant lequel on est "aspiré" dehors très vite, et après un court intervalle où l'on est désorienté par le changement subit de position, on se retrouve - suivant les cas - au-dessus ou à côté du corps physique, que l'on peut observer. Et là, tout peut commencer.

Pour les premières projections, mieux vaut rester assez proche du corps physique, pour s'habituer à diriger le corps astral. On ne peut pas se perdre dans l'Astral, parce que le corps émotionnel, qui ne quitte jamais entièrement le corps physique, établit le lien constant entre les corps physique et astral : c'est ce qu'on appelle la "corde" ou le "câble" d'argent, dont le diamètre diminue au fur et à mesure que les corps physique et astral se distancent. Une partie du corps astral - dont l'énergie est plus dense que le corps astral capable de se projeter - reste également, entremêlé au corps émotionnel, pour garder votre corps, afin qu'il ne meurt pas, et transmettent les émotions et perceptions ressenties jusqu'au cerveau (c'est pourquoi on se souvient de telles expériences, et aussi que l'on ressent certaines émotions d'une manière aussi réaliste que si elles étaient physiques).

NB : Il est très important de posséder une forte volonté pour se projeter dans l'Astral, parce que bon nombre d'esprits (les "habitants du Seuil" sont par tous les moyens en quête d'un corps. Votre corps physique, laissé à l'abandon, est une proie parfaite. Même si en cas de menace la corde d'argent vous rappellera près du corps, l'entité peut tenter de prendre le contrôle de votre corps physique aussi rapidement que vous, aussi il faudra avoir la force subconsciente nécessaire pour combattre une telle entité... car si vous perdez, vous mourrez. Heureusement, le fait de passer presque tout son temps dans le plan physique vous donne la force et donc l'avantage, et la majorité des cas, c'est l'entité astrale qui perd, parce que le temps qui passe affaiblit et apaise. Mais il vaut mieux rester vigilant.


Physiquement, le corps présente les mêmes caractéristiques que s'il était plongé dans le coma ou le sommeil. D'ailleurs, au sein même des rêves, il est possible quoiqu'assez difficile, de provoquer une projection astrale, en suivant le même protocole que si l'on essayant dans des conditions réelles (sauf qu'il n'y a pas besoin d'être allongé dans le rêve, si ce n'est que le corps du rêve [corps émotionnel] soit immobilisé de la même manière).

       Rappels et correspondances ésotériques :

  • L'esprit conscient = "volonté spirituelle/subtile" (Soleil et Uranus) - énergie de Sahasrara,
  • L'esprit inconscient "intuition inconsciente" (Lune et Neptune) - énergie d'Ajna chakra,
  • L'esprit subconscient = "volonté dense" (Lilith et Pluton) - énergie de Visshudha chakra,
  • Le corps astral subtil = "fantôme" (Mercure) - énergie de Visshudha chakra,
  • Le corps astral dense = "âme résiduelle" (Vénus et Jupiter) - énergie de Anahata chakra,
  • Les canaux éthériques = "nadis" (Soleil) - énergie de Manipura chakra,
  • Le corps émotionnel = "corde d'argent" (Lune) - énergie de Svadhistana chakra,
  • Le corps physique animé = "corps actif" (Mars) - énergie de Muladhara chakra,
  • Le corps physique inanimé = "enveloppe" (Saturne) -énergie de Muladhara chakra.